lundi 13 octobre 2014

Petit Prince allaité

En cette semaine mondiale de l'allaitement maternel, je souhaitais partager avec vous mon expérience.

Je n'ai pas allaité mon Grand Prince, j'étais jeune, je me sentais mal à l'aise à l'idée de donner mon sein à mon bébé ...
Avec Princesse j'ai voulu faire la tété de bienvenue car avec le recul, j'ai regretté de ne pas avoir eu l'occasion de le faire pour son frère.

Il faut dire que dans mon entourage proche, vouloir allaiter c'est comme vouloir vivre sur Mars ... "Il faut être complètement taré pour faire ça !!!"

Et oui, seulement voilà, pour Petit Prince, j'ai décidé de ne pas écouter mon entourage et de ne faire QUE ce que son papa et moi avions envie !

L'allaitement en faisait parti. Papa m'en a parlé un jour, comme ça, moi j'y pensais depuis longtemps.
Il m'a dit qu'il aimerait bien que son bébé ai le bon lait de maman plutôt que du lait chimique, dont on ne comprend même pas la composition. Il m'a dit que si j'étais réticente à donner le sein on pourrait tirer mon lait et lui donner au bib, mais il avait vraiment envie que au moins les 3/4 premiers mois de vie son fils soit nourrit du meilleur.

J'étais très heureuse de ces révélations, je me suis dit "ouf ! je vais enfin être soutenue dans mes choix, et je ne serais pas seule à affronter les réflexions de mon entourage"

Nous étions sur la même longueur d'onde (sauf que moi j'avais en tête d'allaiter exclusif jusqu'à la diversification, puis aussi longtemps que bébé le voudrais), cela ne présageait que du bon dans cette nouvelle aventure pour moi, maman déjà de 2 enfants.

Petit Prince nait par césarienne. J'ai la chance de rester très peu de temps en salle de réveil, et quand j'arrive dans ma chambre je voit mon joli cœur dans sa couveuse...

Immédiatement j'ai demandé à le prendre et à le mettre au sein ! j'étais pressé !

Les premiers jours m'ont semblé bien étranges, il ne prenait pas à heure régulière comme les grands avec leurs bib, les puéricultrices et sages femmes me disaient de le mettre au sein au minimum toutes les 2h, et de bien le stimuler dès qu'il s'endort... j'étais paumée !

Et puis j'ai eu mes montées de lait, et là je sais pas pourquoi ça m'a parue plus simple ... Je commençais à comprendre les signes de faim du bébé, je peux dire merci à Facebook de m'avoir permise de trouver un groupe de mamans maternantes, qui m'ont bien conseillés.

De retour à la maison, j'ai suivi mon instinct, je lui proposais le sein régulièrement, les nuits ne me paraissait pas si difficiles à assumer ...

J'en suis finalement à me demander comment j'ai pu trouver le courage de faire les bibs des grands ! La nuit est bien plus facile à gérer avec un bébé allaité qu'avec un bébé biboune :  pas besoin d'aller loin dans la cuisine, faire chauffer l'eau, compter les cuillères, tout ça avec la tête dans le cucul, et avec un bébé qui pleure affamé et qui te réveille toute la maison ! Là c'est simple ! Tu te lèves, tu prend bébé, tu t'installes confortablement dans le fauteuil que tu as intelligemment placé dans sa chambre,et tu donnes simplement néné à bébé !

Et tout est encore plus simple quand tu prends bébé à dormir avec toi de temps en temps ! Oui parce que les hormones ont beau t'aider à assumer le manque de sommeil, tu finis par ressentir la fatigue à un moment ou à un autre! Alors oui le cododo c'est un autre sujet mais bon, j'étais contre ! Enfin contre chez moi ! Ce que font les autres ne me gêne absolument pas, je ne juge pas du tout les choix des autres mamans, chacune fait pour le mieux ! En tout cas j'étais contre jusqu'à ce que je découvre que la seule chose qui facilitais l'endormissement le soir de mon petit chiassou de bébé, soit de donner le sein à bébé allongé dans mon lit ( ce que je fais toujours). Au début je le remettais dans son lit puis, fénéantise oblige, je l'ai gardé avec moi 1 nuit, puis 2, puis 3 ! Finalement à présent Petit Prince, dort régulièrement avec nous même s'il ne tète plus la nuit.

Allaiter son enfant, n'est pas simplement le nourrir. C'est un lien bien plus fort entre lui et moi. Inexplicable, intense, comme une dépendance l'un envers l'autre. Je ne conçois pas aujourd'hui qu'il puisse un jour cesser de téter.
Bon ok, il faut avouer que j'ai eu la chance d'avoir un premier allaitement qui s'est déroulé parfaitement ! Jamais eu de crevasse, ni de mastites, j'ai eu une fois une ampoule de lait mais la douleur était supportable. Petit Prince a dépassé son poids de naissance au bout de 5 jours de vie. J'ai été soutenue par Papa, qui m'a beaucoup aidé aux tâches ménagères, à l'organisation de la maison, à gérer les grands, bref une perle ! (Attenton il est pas parfait hein !!)

Aujourd'hui je regrette un peu de ne pas avoir allaité mes grands, mais je suis heureuse de le faire avec le petit.

Quand j'étais enceinte ma mère m'a dit un jour :" Toi allaiter ?! pfff tu y arriveras jamais ! Te lever toutes les nuits pour donner le sein ça durera pas !"

Ma très chère maman, j'ai envie de te dire : " Petit Prince a aujourd'hui 8 mois et demi, je me suis levé toutes les nuits, plusieurs fois par nuit pendant 7 mois et demi, et tu vois j'ai tenu le coup, je suis pas morte et j'ai pas abandonné comme tu l'avais prédit ! Je suis finalement une maman plus forte que toi" (Connasse) !

Alors je t'ai donné envie ?? !!! ;)












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire